Catégories

Informations

Les salons



Batiment entretien publie "Eurosteam change de mains"

Batiment entretien publie "Eurosteam change de mains"

La dernière société française produisant une gamme large de matériels, Eurosteam, vient d'être reprise par deux nouveaux actionnaires.

Aspirateurs, injecteurs-extracteurs, monobrosses, nettoyeurs haute pression, autolaveuses... la sociétéEurosteam, installée au Houlme, en Seine-Maritime, peut à juste titre revendiquer son statut de dernier fabricant français de matériels destiné aux professionnels du nettoyage. Un image de qualité et de « made in France » forgée depuis 2005 par Philippe Julin et son équipe qui n’a eu de cesse de moderniser l’outil de production et de promouvoir ses gammes en France, bien sûr, mais également à l’étranger. Aujourd’hui, ce sont deux nouveaux actionnaires, Jean-Claude Chastant et Mohamed Lasri, qui se fixent comme objectif de poursuivre et d’amplifier cette dynamique. Ex-cadres dirigeants chez Dalkia, les deux

hommes connaissent bien l’univers des services, du multi-technique, mais également de la propreté. Il vont par ailleurs être aidés dans leur tâche par un troisième venu, Alain Castey, dernièrement en poste au sein du groupe Atalian, qui pilotera le marketing et les grands comptes au sein d’Eurosteam. « Nous avons pour ambition de reprendre et développer une, voire plusieurs sociétés dans ce secteur d’activité, en apportant notamment notre connaissance et notre longue expérience des marchés de service dans la propreté, tant

en France qu’à l’international. Nous souhaitons aussi faire prendre à Eurosteam le virage de la digitalisation, puis de la robotisation des machines produites, qui constitue indéniablement un relais de croissance très prometteur. Enfin, nous avons prévu de procéder dans quelques mois au rachat de l’immobilier de cette usine » résume Jean-Claude Chastant qui se félicite de la qualité de l’outil industriel qu’il reprend. L’usine du Houlme, qui emploi 28 salariés, est

dotée depuis quelques années d’une unité de plasturgie par roto-moulage de grande capacité qui lui donne toute latitude pour développer de nouveaux matériels. Les repreneurs souhaitent également intensifier l’activité à l’export de l’entreprise qui réalise déjà la moitié de son chiffre d’affaires hors Hexagone.


Retrouvez l'article le magazine "Batiment entretien" ou sur leur site internet.